Pour la santé du bébé: pas de régime durant la grossesse

Publié le par lamodedespetits

Faire un régime durant une grossesse ou l’allaitement est une mauvaise idée. On savait déjà que l’alimentation de la mère avait une forte influence sur la santé du nourrisson. Des chercheurs du CNRS viennent de démontrer qu’en cas de carence, c’est l’ADN même du  bébé qui peut être modifié. Un manque de protéines durant la grossesse peut entraîner la modification d’une hormone du nourrisson. Le risque est de développer des problèmes métaboliques à l’âge adulte et des maladies complexes telles que  l’obésité, le diabète ou l’hypertension.

 

L’hormone que les chercheurs du CNRS, de l’INRA et de l’INSERM ont observé de près s’appelle la leptine. Produite par un gène particulier de l’ADN, cette hormone régule la satiété, le métabolisme et les réserves de graisse. Lors d’expériences menées sur des souris, une carence alimentaire a provoqué la modification du gène, ce qui expliquerait les troubles à l’âge adulte.

 

Deux groupes de rongeurs ont servis de cobayes pour cette recherche. Le premier a été nourri avec un régime contenant 22% de protéines, et le second avec seulement 10%. À l’âge adulte, les souriceaux issus des mères qui avaient une carence de protéines étaient plus maigres que les autres, et présentaient des troubles métaboliques. Cela s’explique par un mauvais fonctionnement de la leptine. Grâce à cette découverte, les scientifiques espèrent pouvoir à long terme prévenir les maladies métaboliques ou améliorer les soins apportés aux bébés prématurés.

 

 

T. Tissot

Publié dans Grossesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article